Les écrans ont un impact sur le cerveau des enfants

Depuis un certain temps, les chercheurs ont manifesté leur inquiétude face à l’exposition excessive des enfants aux écrans, craignant des dommages sur leur cerveau. Ils mènent des études pour tenter de montrer le danger que représente ce fléau.

Quels effets sur le cerveau ?

Écran et impact sur les enfants, tel est le sujet le plus discuté dans la société. Une étude américaine publiée récemment montre que, l’exposition trop longue des enfants à l’écran provoquerait l’amincissement du cortex. Les effets directs de ce constat ne sont pour le moment pas démontrés, mais les chercheurs estiment que cela peut se traduire par, un vieillissement précoce du cerveau. En plus, l’exposition prolongée à tout type d’écran affecterait le développement cognitif des tout-petits, toujours. Selon la même étude, les enfants auront des difficultés en matière de tests cognitifs et de logique, et que les moins de 24 mois présenteraient des difficultés, voire l’absence de langage.

Autres dommages sur le sommeil et la vision

Les tablettes, les smartphones et les ordinateurs n’affectent pas seulement le cerveau. Le sommeil des enfants sont aussi mis en danger. Ils restent jusqu’à des heures tardives scotchés sur leur écran, or la lumière bleue diffusée par ces appareils nuit à la production de mélatonine, l’hormone qui régule le rythme veille-sommeil. Ce qui aura pour effet le retard de l’endormissement, avec également des effets négatifs sur le cerveau. Mais le plus préoccupant reste la vision. L’exposition excessive à l’écran entraîne la fatigue visuelle, ce qui favorise la sécheresse oculaire, très néfaste pour les yeux. L’écran se présente comme l’un des facteurs de la myopie, véritable préoccupation mondiale.

Faut-il bannir l’écran ?

Ayant connaissance de l’écran et ses impacts sur les enfants, faut-il le bannir ? Certes, chez les moins de 3 ans, il est fortement déconseillé. Pour les plus âgés, le temps d’exposition doit être limité à moins de deux heures par jour. Toutefois, des études montrent aussi que le genre de dessin animé interactif (où les enfants sont incités à répondre à des questions ou à répéter des mots), favoriserait le développement du langage chez les petits. En outre, certains logiciels bien conçus pour l’apprentissage de calcul peuvent aider les enfants, à comprendre plus rapidement la matière. Il serait donc plus sage, à l’ère du numérique et d’Internet, de les accompagner dans leur exploration, tout en les encourageant à pratiquer d’autres activités comme les jeux à l’extérieur, la lecture et le sport. Selon les dires de certains chercheurs, c’est surtout pour le contenu des choses que les enfants regardent, qu’il faut le plus s’inquiéter.

Santé et microbes : quels sont les différents masques de protection ?
Gel hydroalcoolique : comment ça marche ?