Gel hydroalcoolique : comment ça marche ?

Aujourd’hui le gel hydroalcoolique est devenu un élément indispensable pour assurer l’hygiène des mains. Cette solution aseptisante s’applique sans rinçage. Il en existe dans de très petits formats, que vous pourrez mettre dans vos poches ou votre sac et l’utiliser où que vous soyez et quand vous voulez. Mais pour maîtriser le sujet, il vous faut d’abord connaître la composition du gel hydroalcoolique et les critères de son utilisation.

C’est quoi un gel hydroalcolique ?

Le gel hydroalcoolique, ou gel désinfectant, est une solution qu’on applique sur les mains pour se débarrasser des bactéries. Il possède trois propriétés : bactéricide, fongicide et virucide. Le gel hydroalcoolique s’applique sans rinçage, et son utilisation est fortement conseillée pour éviter la prolifération des bactéries ou virus ou les maladies contagieuses. Après avoir été en contact avec des personnes ou objets contaminés ou après un passage dans des lieux publics comme les centres commerciaux, les gares et les aéroports, etc., n’oubliez pas d’en utiliser.

Composition du gel hydroalcolique

Concernant la composition du gel hydroalcoolique, le principal composant est l’alcool, ce peut être de l’éthanol, du propanol ou de l’isopropanol. La concentration en alcool est comprise entre 60 à 70 %. Les autres composants sont le peroxyde d’hydrogène, ou eau oxygénée, à 3 %, le glycérol à 98 % et enfin l’eau distillée. Ces éléments sont indiqués sur l’étiquette du produit. On trouve de plus en plus de composants naturels dans les gels désinfectants actuellement, présentés sous la forme de parfum. Par exemple le gel hydroalcoolique à l’aloe vera, à la vanille, à la pomme ou encore au thé vert.

Conseils d’utilisation

Versez environ 3 mL de gel hydroalcoolique sur vos mains et frictionnez-les, puis le dos de la main, la paume, les espaces interdigitaux ainsi que les poignets pendant au moins trente seconde jusqu’à ce qu’elles soient sèches. Il est déconseillé d’appliquer le gel hydroalcoolique sur les mains mouillées, la dilution risquant fortement de diminuer son efficacité. Il en est de même pour les mains souillées, car il n’élimine pas la saleté. Pour choisir votre gel désinfectant, assurez-vous que celui-ci suit une des normes suivantes, bien mentionnée sur l’étiquette : NF EN 14476, NF EN 1275, NF EN 1040 ou NF EN 1500, qui certifient ses effets antibactériens et antiseptiques et son efficacité contre les souches virales. Toutefois, le gel hydroalcoolique ne remplace pas le nettoyage des mains avec du savon antiseptique et de l’eau. Bref, pour une meilleure hygiène, appliquez le gel sur des mains propres.

Santé et microbes : quels sont les différents masques de protection ?
Cancer du sein : les hommes également concernés